Sélectionner une page

OCNI, une oeuvre pour commémorer l’hôpital civil belge de la Chartreuse

 

 

La Chartreuse de Neuville-sous-Montreuil a accueilli quelques 3000 réfugiés entre 1915 et 1919. Elle a souhaité dès 2012 rendre hommage à cette période de son histoire, ainsi qu’aux 600 personnes qui ne sont jamais reparties en Belgique.

Grâce aux recherches de Lara Loose qui a retrouvé les descendants des réfugiés, une exposition de photographies retrace l’histoire de cette communauté.

Des rencontres rassemblant les descendants des réfugiés ont été organisées. Lors de celle de septembre 2016, les autorités du Whesthoek (province belge autour d’Ypres) ont souhaité installer un panneau commémorant la nécropole de l’hôpital belge sur la colline de Neuville-sous-Montreuil.

 

Une oeuvre commémorative sera produite. Elle sera le fruit d’une coproduction entre les différentes parties prenantes : autorités belges, familles des descendants de réfugiés, représentant des Anciens Combattants belges et français, commune de Neuville-sous-Montreuil, l’association la Chartreuse de Neuville.

N’ayant pour l’instant aucun apriori sur la forme que prendra cette création, elle a été baptisée OCNI : Oeuvre Commémorative Non Identifiée.
Une « Commission OCNI », rassemblant ces différents acteurs a été mise en place, dont l’objet sera de choisir un type d’œuvre et l’artiste à qui elle sera commandée. La commission sera rejointe et accompagnée dans son choix par Bruno Dupont et Amanda Crabtree, les représentants des « Nouveaux Commanditaires ». Ils encadreront les travaux de la commission afin d’arriver à l’expression d’un désir commun quant à la nature de l’œuvre qui commémorera l’hôpital belge.