Sélectionner une page

Beaumerie-Saint-Martin, hameau de Saint-Nicolas, propriété privée, non visible de la route, ne se visite pas.

Successeur du maréchal French au poste de commandant-en-chef en décembre 1915, le maréchal Haig conserve ce rôle prestigieux jusqu’à la fin du conflit. Lorsqu’il est au G.Q.G de Montreuil, Douglas Haig réside, avec son entourage immédiat, au château de Beaurepaire situé à quelques kilomètres de la ville. Il y mène une vie assez minutieusement réglée et partage son temps entre les entretiens et conférences d’état-major, l’accueil d’hôtes prestigieux, et d’incessants déplacements qui le mènent de Londres à Paris avec de nombreuses visites sur le front. Cette demeure est sélectionnée pour des raisons pratiques et géographiques. Elle est située à deux pas de Montreuil-sur-Mer, cœur du G.H.Q. et dispose de tout le confort moderne. Le château et ses dépendances sont suffisamment grands pour accueillir l’ensemble du personnel du commandant-en-Chef qui comptait 26 soldats et 38 cavaliers. Dix autres personnes composent l’entourage proche, notamment Philip Sassoon, secrétaire particulier du maréchal, et le révérend Duncan.