Sélectionner une page

Plaque d’identification d’un ouvrier chinois portée sur le bonnet

Au nord d’Etaples se trouve le 159e C.L.C. (Chinese Labour Corps). Arrivés à partir de mai 1916, mais surtout en 1917, les 100 000 Chinois sont employés comme main-d’œuvre étrangère. Ces paysans (volontaires) sous contrat avec l’armée déchargent les obus et munitions dans les ports, les trains à Etaples, sont parfois chargés de creuser les tombes, et de tous les travaux dit de force. Quelques Chinois sont toutefois des ouvriers spécialisés, et un petit nombre d’entre d’eux vont se spécialiser comme mécaniciens sur les chars !