Sélectionner une page

Localisation :
Entrée du cimetière

Date :
Inauguré en septembre 1920 (ou 1921 ?). Reconstruction en 1958 après sa destruction par les Allemands pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Description :
Le premier monument avait la forme d’un obélisque. Il était accompagné d’une statue représentant un Poilu debout foulant au pied un aigle, symbole de l’Allemagne vaincue. Son caractère anti allemand amène les Allemands à le détruire en 1940. Les restes de la statue sont enterrés dans le cimetière et après la guerre, le Poilu est restauré et réinstallé à côté du nouveau monument.

Le monument de 1958 est en granit. Il se compose d’un ensemble de stèles et de colonnes reposant sur un socle. La partie centrale du monument est composée d’une grande stèle gravée d’une couronne de palmes au milieu de laquelle se situe un médaillon disposé entre deux drapeaux en sautoir et surmonté d’un casque. Cette stèle centrale s’achève en croix, directement sculptée dans la masse de la stèle. Des colonnes avec un motif palmé sont accolées de part et d’autre de la stèle centrale. À gauche et à droite de ces colonnes, on peut voir deux autres stèles aux dimensions inférieures, couvertes chacune d’une plaque de granit Labrador vert où les noms des victimes sont inscrits en lettres dorées.

Épitaphe :
« Pro Patria, aux enfants de Créquy morts pour la France »

Auteur :
Premier monument : Delwaulle – Parmentier d’Hesdin.
Monument de 1958 : Dechamps de Fruges (marbrier), Soulard (architecte) et Fontaine (métreur)

Prix :
Monument de 1958 payé sur les dommages de guerre de bâtiments communaux

Sources :
Archives départementales du Pas-de-Calais 2O 1458 et 1W49557
Pierre Dechamps, Guerres et pierres, Ecques, 2000
https://monumentsmorts.univ-lille.fr/monument/2096/crequy-cimetierecommunal/
http://www.wikipasdecalais.fr/index.php?title=Monument_aux_morts_de_Cr%C3%A9quy
http://memoiresdepierre.pagesperso-orange.fr/alphabetnew/c/crequy.html