Sélectionner une page

Place des Carmes, bâtiments en partie détruits, actuelle résidence des Carmes et Lycée Woillez

La caserne était située face à l’église Saint-Wulphy. Elle était composée d’un ensemble de neuf bâtiments articulés autour de trois cours. Avant l’entrée en guerre, cette caserne est occupée par l’Ecole Militaire Préparatoire destinée à former les jeunes au métier de soldat. En août 1914, l’EMP quitte la caserne Duval pour les Andelys. Les autorités militaires lui trouvent rapidement une nouvelle affectation. Un hôpital militaire britannique y est aménagé, qui reçoit 500 blessés. Les premières victimes sont enterrées à Neuville-sous-Montreuil, près du moulin à vent, dans un terrain acheté par l’armée anglaise, peut-être le futur cimetière indien situé dans ce secteur. En décembre 1914, les Montreuillois apprennent que la caserne est affectée à l’armée des Indes. Le Lahore Indian General Hospital occupe les lieux jusqu’au début de l’année 1916. Pendant cette période, on y dénombre 50 décès principalement pour des raisons infectieuses. Ces soldats au physique exotique résistent mal aux conditions climatiques de la région qui les fragilisent. Quelques-uns sont inhumés au cimetière de Neuville-sous-Montreuil. En 1916, l’hôpital est précipitamment déménagé pour laisser place, dans le plus grand secret, aux services du G.H.Q.